Mesures sectorielles

Les entreprises de l’ESS oeuvrent dans plus de vingt secteurs d’activités. Pour soutenir leur développement, les municipalités peuvent se doter de politiques transversales ou de mesures spécifiques à certains secteurs d’activités.

Quelques exemples de politiques publiques/initiatives à travers le monde

Habitation

La question du logement est un enjeu majeur pour les villes. D’ici 2025, on estime que 65 à  80% de la population sera urbaine. Ainsi, de nombreuses municipalités mettent en place des mesures et structures facilitant l’accès au logement et visant à une meilleure cohésion sociale.

  • L’exemple des Fiducies foncières communautaires

Les fiducies foncières communautaires, qui ont d’abord vu le jour aux États-Unis, sont des structures créées pour faciliter l’accès à la propriété de personnes à bas revenus. Le terrain sur lequel sont situées les logements est de la propriété de la fiducie, et les logements sont achetés par des individus ou loués à travers un bail à long terme. La Ville de Burlington au Vermont a été un partenaire majeur dans la création du Burlington Community Land Trust et du Lake Champlain Housing Development Corporation pour fournir des logements sûrs et abordables pour les familles et les personnes à faible ou moyen revenu. En 2006, les deux organisations ont combiné leurs actifs et ressources dans le Champlain Housing Trust. En 2009, il comptait 43 millions de dollars d’actifs, près de 1500 appartements, 440 propriétaires-occupants, et 15 bâtiments commerciaux.

» Champlain Housing Trust (anglais seulement)

Environnement

Le consommateur est aujourd’hui davantage conscient de sa responsabilité lors de ses achats quotidiens. Les pouvoirs publics suivent cette tendance et mettent de l’avant la consommation locale.  Ainsi, les consommateurs ont facilement accès à des produits de qualité, qui ont moins d’impact sur l’environnement ou sur la santé et soutiennent le développement économique local.

  • L’exemple du Programme d’Agriculture Urbaine de Cuenca en Équateur

Avec l’objectif de raviver les traditions culturelles et de diminuer l’insécurité alimentaire provoquée par la crise économique en Équateur, la Ville de Cuenca a mis en place en 1998 le Programme d’Agriculture Urbaine à Cuenca. Une équipe composée de 28 organisations travaille à la production et la commercialisation de légumes, fruits, céréales, et autres, de façon durable dans les régions urbaines. La coordination du programme est prise en charge par le conseil municipal. Les activités de production et de commercialisation sont développées en portant une attention particulière à la gestion environnementale et la participation citoyenne et dans un objectif d’amélioration de la sécurité alimentaire. Ainsi, le conseil municipal remplit sa mission d’offre de services à la communauté mais oriente également les ressources humaines et matérielles à la consolidation du gouvernement local et au développement communautaire.

» Programa de Agricultura Urbana, Cuenca y sus alrededores (seulement en espagnol)

Culture

De nombreux acteurs de la culture font partie de la grande famille de l’économie sociale. Effectivement, les structures du milieu culturel ont pour la plupart une mission première qui est sociale et la recherche du profit vient dans un second temps. Lorsque les villes soutiennent des projets associatifs culturels, elles peuvent le faire sous forme de soutien financier, ou en mettant en disposition des locaux, ou des ressources humaines ou matérielles.

*** Les expériences illustrant certaines pratiques sont données à titre d’exemple. Si vous avez des expériences à soumettre, des informations à ajouter sur des cas précis, ou des suggestions, n’hésitez pas à nous contacter. ***