Montevideo crée une unité pour l’ÉSS

Le maire de Montevideo Daniel Martinez créera un espace dédié à l’ÉSS. Une unité pour l’Économie sociale et solidaire, chargée d’accroitre les liens entre l’administration et cette forme d’entreprises autogérées est en voie d’être formée.

Martinez réalise un engagement électoral d’accroitre sa collaboration avec les coopératives et de promouvoir leur travail. L’administration soutient déjà les entreprises collectives, à travers l’achat public et en soutenant leur capacité de production.

Cette nouvelle initiative créera de nouveaux incitatifs pour leur développement en les rapportant à une amélioration des conditions de travail, afin que l’impact de ces mesures profite à tous les résidents de Montevideo. Les coopératives ciblées travaillent principalement dans les domaines du nettoyage, de la culture et du développement économique. Lors de la dernière campagne le maire s’était engagé à travailler sur des questions liées à la violence conjugale. Les coopératives sont perçues comme étant une voie de solution économique à ce problème.

Plus largement, l’unité va à travailler sur deux aspects: accroître les liens entre le gouvernement de la ville et des entreprises d’économie sociale fournissant des services de nettoyage, de balayage et d’entretien d’espaces publiques, et renforcer les processus de production des entreprises coopératives.

À cet égard, l’administration a annoncé qu’elle accélèrera le processus d’attribution de terres propices à la construction de logements. Politiquement, l’administration a exprimé son soutien aux initiatives organisées qui formalisent l’insertion territoriale, créent une valeur ajoutée dans les quartiers et renforcent les liens au sein de la communauté.

Aussi, le maire a déclaré que son administration examinera le fonctionnement des contrats existants avec les ONG (actuellement plus de 100). Martinez a souligné que «ces organisations ont un double devoir: elles fournissent un service et réalisent une mission sociale d’aider à intégrer des secteurs en situation d’exclusion. »

Des sources municipales ont assuré que la question de la promotion de la coopération sera également analysée par le cabinet dans les prochaines semaines.

La nouvelle structure sera dirigée par Daniel Arbulo, une figure étroitement liée au mouvement coopératif.

Source: http://www.republica.com.uy/unidad-de-economia-social/529959/ (05/08/15)