Maroc: Lancement du projet du « renforcement du micro-entreprenariat pour les jeunes défavorisés du secteur informel »

Le projet du « renforcement du micro-entreprenariat pour les jeunes défavorisés du secteur informel », a été lancé mardi 23  septembre à Fès par le « Réseau Espace Civil Fez et Région » (RECFR). Initié par le ministère de la jeunesse et des sports en partenariat avec la Banque mondiale, ce projet vise à faciliter aux jeunes hommes et femmes défavorisés, âgés entre 18 et 30 ans, l’accès aux services de développement des affaires afin de renforcer leurs conditions économiques.

Le projet comporte deux principales composantes à savoir le soutien à la gestion intégrée du micro-entreprenariat pour les jeunes défavorisés et le renforcement des capacités institutionnelles.

Lors de la cérémonie de lancement du projet, la présidente du RECFR Mme Khaddouj Gharbi, a mis en avant l’importance et la particularité de ce projet qui concerne uniquement les personnes en situation de précarité, précisant qu’il cible tous les entrepreneurs réels ou éventuels, qui possèdent un savoir-faire de base dans un domaine d’activité spécifique ou dans un métier et qui désirent vivement monter leurs projets.

Ce projet pionner, a-t-elle dit, vise à adopter une approche locale afin de fournir des services d’appui non financiers aux jeunes à travers l’amélioration de leurs capacités à accéder aux services financiers et à accroître la viabilité de leurs activités génératrices de revenus.

L’approche locale consiste à réunir les acteurs locaux de la société civile ayant une grande expérience en matière de création de micro entreprises et activités génératrices de revenus et les secteur public et privé pour favorisera des partenariats fructueux et faire face aux obstacles auxquels les jeunes sont confrontés pour démarrer ou développer leurs activités génératrices de revenus, a ajouté Mme Gharbi.

Le « Réseau Espace Civil Fès et Région » assiste 450 jeunes actifs dans le secteur informel au niveau des régions de Fès, Sefrou, Ain Chgueg, Menzel, Bhalil , Meknès, Azrou, Oujda, Nador, Guersif et Taza.

Dans le cadre du projet, le ministère de la Jeunesse et des Sports du Maroc a sélectionné les grandes organisations nationales et régionales compétentes porteuses de projets pour la mise en œuvre d’approches innovantes, intégrées, et viables qui puissent appuyer 5000 bénéficiaires au niveau national dans le développement de leur micro-entreprise.

Source: http://www.menara.ma/fr/2014/09/23/1372245-lancement-%C3%A0-f%C3%A8s-du-projet-du-renforcement-du-micro-entreprenariat-pour-les-jeunes-d%C3%A9favoris%C3%A9s-du-secteur-informel.html (23/09/2014)