Le secrétariat de l’UpM et le Comité économique et social européen signent un accord pour faire progresser la coopération régionale dans la Méditerranée

Le secrétariat de l’Union pour la Méditerranée (UpM) et le Comité économique et social européen (CESE) ont signé un protocole d’accord en vue de collaborer plus étroitement dans des domaines d’intérêt commun, notamment la création d’emplois, l’autonomisation socioéconomique des femmes, l’esprit d’entreprise, l’économie sociale, la sécurité alimentaire et le changement climatique.

À un moment où la coopération et le dialogue revêtent une importance cruciale, comme l’ont malheureusement montré les événements tragiques survenus récemment à Paris, un accord stratégique sur le renforcement des relations entre le CESE et le secrétariat de l’UpM a été signé le 13 janvier par M. Henri Malosse, président du CESE et M. Fathallah Sijilmassi, secrétaire général de l’UpM.

«Les deux institutions s’engagent résolument à établir une coopération plus étroite dans le but de faire progresser l’intégration régionale, de promouvoir un développement socioéconomique durable, d’établir un dialogue plus large et de consolider les relations entre les deux rives de la Méditerranée», a déclaré au cours de la réunion M. Sijilmassi, le secrétaire général de l’UpM. «Il est maintenant temps d’agir», a ajouté M. Malosse, président du CESE, «la région méditerranéenne a été négligée par l’Union tout au long de cette dernière décennie.»

Dans le cadre de cet accord, les deux parties conviennent de se rencontrer régulièrement, d’échanger des informations et de s’associer mutuellement aux activités et projets régionaux. Cette coopération facilitera également la participation d’acteurs non gouvernementaux – syndicats, fédérations professionnelles, secteur privé et organisations de la société civile – aux projets visant à relever les défis régionaux dans les pays méditerranéens. Ces acteurs sont encouragés à promouvoir et à proposer des projets régionaux, infrarégionaux et transnationaux destinés à être estampillés par l’UpM, afin de faire progresser la coopération régionale et d’influencer directement la vie des habitants de la région.

À la suite de l’impulsion donnée par le Sommet euro-méditerranéen des conseils économiques et sociaux qui s’est tenu en 2013 au siège de l’UpM à Barcelone, les deux institutions ont défini des actions prioritaires de coopération, telles que la promotion de la création d’emplois, en particulier pour les jeunes (initiative «Med4Jobs» de l’UpM), le renforcement du rôle des femmes (la deuxième édition de la conférence de l’UpM sur l’autonomisation socioéconomique des femmes devrait avoir lieu en mai 2015), la promotion de l’esprit d’entreprise, la promotion d’une économie sociale, l’amélioration de la sécurité alimentaire et la lutte contre le changement climatique.

Le CESE et le secrétariat de l’UpM ont une vision commune de la valeur ajoutée que représente un resserrement des liens entre le Nord et le Sud de la Méditerranée. Grâce à ce partenariat, les deux institutions unissent leurs forces afin de développer un processus régional plus ouvert.

Le Protocole d’accord est disponible en EN et en FR.

Source: http://www.eesc.europa.eu/?i=portal.fr.press-releases&itemCode=34431 (13/01/2015)