Le gouvernement métropolitain de Séoul annonce un plan global pour soutenir l’économie sociale

La ville de Séoul en Corée du Sud a mis sur pied un projet de soutien à l’économie sociale dans le cadre de sa mission pour contribuer à la relance de l’économie locale et des communautés locales, grâce à la coopération et aux échanges mutuellement bénéfiques.

Le plan de soutien global, lancé le 5 Avril 2012 , vise à:

  • Découvrir de nouvelles entreprises sociales innovantes
  • Appuyer les entreprises sociales durant leur phase de croissance
  • Construire un système de soutien intermédiaire systématique
  • Développer le marché des consommateurs par des achats du secteur public
  • Construire l’infrastructure de l’écosystème coopératif local

Le gouvernement métropolitain de Séoul estime que l’effondrement de la classe moyenne, l’approfondissement de l’écart entre les riches et les pauvres et la hausse du taux de chômage des jeunes sont causés par une croissance économique qui se concentre sur l’expansion quantitative et par un système économique qui ne souligne uniquement que le succès des conglomérats. En favorisant l’expansion et le renforcement des entreprises sociales, qui fournissent des emplois ou des services de bien-être aux personnes dans le besoin, le gouvernement espère aider à résoudre ces problèmes.

Le plan comprend la création d’un «Centre d’incubation», soit autour des universités dans la partie nord de Séoul ou autour de la zone adjacente à la gare, qui prendra en charge les frais initiaux de démarrage de jeunes entrepreneurs sociaux. Le plan prévoit également appuyer 50 entreprises sociales proposant des solutions innovantes dans les 10 secteurs stratégiques, y compris l’agriculture urbaine et l’innovation technologique (R & D).

En outre, le gouvernement achetera principalement des produits d’entreprises sociales certifiés pour favoriser leur stabilité. Le budget d’achat de cette année est de 50 milliards de wons (plus de 43 millions de dollars canadiens). Cependant, si les entreprises ne répondent pas aux exigences du gouvernement, Séoul pourrait les exclure des marchés publics, voire annuler leur certification comme entreprise sociale.

Un «Centre de développement social des entreprises» sera également mis sur pied pour agir en tant que plaque tournante du réseau des principaux agents dans le domaine socio-économique. La gestion du centre, qui ouvrira ses portes en septembre prochain dans le quartier de Nokbun cette année, sera laissée au secteur privé, qui regroupe divers agents dans l’économie sociale, telles que les entreprises communautaires et des associations coopératives.

Il y aura une équipe de soutien aux affaires au sein du Centre de développement des entreprises sociales qui se chargera de soutenir les entreprises communautaires locales. L’équipe va également embaucher des employés de la communauté locale pour les aider à former des résidents locaux et soutenir les nouvelles entreprises.

Le chef du département de promotion économique du gouvernement métropolitain de Séoul, Hyeok-So GWON, a déclaré: « Séoul sera un chef de file dans la formation d’un écosystème socio-économique mené par les citoyens et soutenu par le secteur public. » Il a poursuivi en disant : « Il est prévu de créer un nouveau paradigme économique et d’améliorer la qualité de vie des citoyens, tout en mettant de l’avant des valeurs sociales. »

Source