Le gouvernement bolivien met en oeuvre sa loi sur les coopératives

En Bolivie, le président Evo Moralès a signé le décret d’application de la loi sur les coopératives promulguée en avril 2013 et se substituant à un décret-loi de 1958. Cette loi s’inscrit dans le cadre de la Constitution politique de l’Etat bolivien, qui reconnaît le coopérativisme comme l’un des acteurs de l’économie plurielle, reposant sur des principes de solidarité, finalité sociale et non lucrative.

Le règlement permet au gouvernement de promouvoir et renforcer le développement des coopératives, notamment celles qui tendent à accroître la production et l’emploi. Il assigne de nouvelles fonctions de conciliation et d’arbitrage à la Confédération nationale des coopératives de la Bolivie (CONCOBOL), qui rassemble plus d’un millier de coopératives. La CONCOBOL doit notamment consolider la place des coopératives dans le processus de transformation des produits primaires au sein de la chaîne productive.

Il existe actuellement en Bolivie 6.207 coopératives rassemblant 673.314 associés ; plus de 20% d’entre elles sont des coopératives minières. Les autres se répartissent entre l’agriculture, l’artisanat, l’élevage, la pisciculture, l’industrie, l’activité forestière, les services.

Source