La Conférence internationale du travail débat le role des coopératives dans la transition vers l’économie formelle

La 103e Session de la Conférence internationale du Travail s’est déroulée à Genève du 28 mai au 12 juin 2014. Un des principaux thèmes des débats était la transition des travailleurs de l’économie informelle vers l’économie formelle. Cet aspect est considéré comme primordial pour le développement, la croissance inclusive et les sociétés intégratrices.

Les entreprises coopératives ont un rôle important à jouer dans ce débat, étant donné que beaucoup de travailleurs de l’économie informelle les considèrent comme un cadre idéal pour la transition vers la formalité. Selon Bruno Roelants, Secrétaire général de la CICOPA qui représentait l’Alliance coopérative internationale à la Conférence, une future recommandation à ce sujet devrait reconnaître et faire référence au rôle des coopératives.

Par conséquent, la recommandation proposée en conclusion de la Conférence fait plusieurs références aux coopératives, notamment que les pays « devraient formuler et mettre en œuvre une politique nationale de l’emploi (…) afin d’améliorer la création d’emplois productifs dans l’économie formelle par (…) le développement de coopératives (…) tant dans les zones rurales que dans les zones urbaines. »

L’Alliance poursuivra ses efforts pour garantir que ces références soient maintenues lorsque le texte final sera adopté.

Le texte complet de la recommandation proposée est disponible ici : http://s.coop/1ux2i

Source