Accroître les investissements dans entreprises sociales en Australie

Les Social Enterprise Development and Investment Funds (fonds de développement et d’investissement dans les entreprises sociales) (SEDIF) sont une initiative du gouvernement australien ayant pour objectif d’améliorer l’accès à la finance et soutenir les entreprises sociales dans leur croissance et, ce faisant, accroître l’impact de leur travail dans leurs communautés. En établissant les SEDIF, le gouvernement cherche également à catalyser le développement de l’ensemble du marché de l’investissement pour un impact social en Australie.

Les deux premiers fonds du SEDIF ont été annoncés en août 2011. En juin 2012, la ministre de la Participation et l’Emploi a annoncé un troisième gestionnaire de fonds, ce qui amène la valeur totale du partenariat avec des investisseurs privés destiné aux entreprises sociales à 40 M$. La moitié de ce montant a été fournie par le gouvernement australien. En juillet 2012, plus de 250 entreprises sociales avaient sollicité des prêts.

Les gestionnaires de fonds sont des entreprises d’économie sociale opérant en finance sociale. Ils fixent leurs propres conditions de financement pour les entreprises sociales et cherchent à satisfaire des besoins non satisfaits du secteur. Ils travaillent avec des entreprises d’économie sociale pour diversifier leurs options de financement, développer leur capacité d’investissement et démontrer leur impact social.

Dans le cadre du processus de sélection de ces gestionnaires de fonds, le gouvernement a exigé qu’ils égalent le financement du gouvernement pour augmenter le montant total disponible pour le financement de prêts. Les gestionnaires ont ainsi attiré les investissements d’un éventail d’investisseurs privés et institutionnels, y compris une banque et une caisse de retraite.

Le gestionnaire de fonds le plus récent, Social Ventures Australia cible les entreprises sociales axées sur l’amélioration de l’éducation, de l’emploi et des parcours de vie des membres défavorisés de la communauté. Il gère un fonds de 8,6 M$ dont 4,6 M$ proviennent d’investisseurs individuels et institutionnels.

Les deux autres gestionnaires de fonds sont:

SEFA Loan Fund qui se concentre sur trois grands domaines d’impact social: le développement communautaire grâce à des prêts octroyés à des entreprises sociales telles que les entreprises de logements communautaires et des projets de créateurs d’emplois; les entreprises communautaires autochtones et les entreprises communautaires environnementales. Il gère un fonds de 20 M$ dont la moitié a été fournie par un éventail d’investisseurs corporatifs et individuels.

Foresters Community Finance gère à la fois un fonds de finance communautaire (Community Finance Fund) qui fournit une gamme de produits financiers aux entreprises sociales établies leur permettant de se développer et d’intensifier leurs opérations, et un fonds de finance aux entreprises sociales (Social Enterprise Finance Fund) qui fournit des prêts visant à consolider des entreprises sociales émergentes. Le financement du gouvernement de 6 M$ a été égalé par le partenaire d’investissement de Forester, le Christian Super Fund pour arriver à un fonds d’une valeur totale de 12 M$.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Source